Compassion

Georges GurdjieffLe 2e des 5 titres de la Danza de las esferas – 3e titre sur l’album – est une musique inspirée par l’une des œuvres de GurdjieffHymn to the sun, ou, plus exactement, inspirée d’une expérience extraordinaire que j’ai faite sur cette musique en apprenant l’un des « mouvements » d’une de ces « danses » créées par Gurdjieff. Vous trouverez sur ce lien Youtube un extrait du film de Peter Brook sur la jeunesse de Gurdjieff, ou sont réalisés quelques uns de ces mouvements et danses envoûtants.

Escaliers Lumineux
Les Escaliers Lumineux – City Hall, Sarajevo

Compassion est un lieu humain particulier. Comment en parler ? Il s’agissait, dans le processus de la composition de la Danza de las esferas, à la suite de Quien Soy Adonde voy ? – après cette rencontre avec un « moi–piano » inquiet et qui a échoué dans sa tentative existentielle – de traverser les brumes de l’échec pour toucher un lieu très profond, très intime, un lieu où il est nécessaire d’apporter une lueur douce, aimable, car ce lieu est rongé par la souffrance depuis des millénaires, et rien ne pourra inverser le processus si l’on n’y pose pas cet acte intentionnel : la compassion. Compassion regarde le monde des humains et leur étouffement intérieur. Elle voit la destruction et le rejet, l’injustice et l’oppression, l’abandon et la colère. Mais elle va y déposer une lumière douce, un message presque enfantin, pour que les âmes abîmées s’apaisent et que les cœurs se réchauffent. Compassion est une communication de cœur à cœur, d’égal à égal. Juste ça. Elle n’est pas la réaction de « pitié » de celui qui se croit « sauvé » envers un autre imaginé comme « perdu ».

Le dessein de Compassion est d’être un pont entre nous, en nous faisant prendre la mesure de ce qui, depuis des millénaires comme depuis ce matin, a été brisé en soi et chez les autres. Compassion fait un travail de reconstruction solidaire. En cela elle prépare, sans que nous en ayons conscience, de futures transformations, de nouvelles et lumineuses ouvertures en soi et dans le monde extérieur.

melo_1473181846131C’est ce chemin que le piano exprime. Je dois dire que Mélody DEBONO a parfaitement saisi l’esprit du morceau et, lors de nos séances de travail, m’a aidé par ses commentaires à mieux cerner ce que j’avais composé. Merci à elle !