Quien soy ? A donde voy ?

Le premier des 5 titres de la Danza de las esferas – 2e titre sur l’album – est une musique inspirée d’une des méditations du livre Le Message de Silo :

Le Message de SiloNe laisse pas passer ta vie sans te demander « qui suis-je ? »
Ne laisse pas passer ta vie sans te demander « vers où tu vas ? »
Ne laisse pas passer un jour sans te répondre qui tu es
Ne laisse pas passer un jour sans te répondre vers où tu vas.

Il y a quelques années, cette simple question – millénaire question – m’avait amené à une expérience insoupçonnée, après avoir noté chaque jour pendant un mois mes propres réponses sur un petit carnet : 30 fois la même question… et pas une seule fois la même réponse !

J’arrivais à me rappeler de la conviction avec laquelle j’avais noté certaines réponses qui pourtant, à la relecture, me faisaient rire par leur inconsistance, leur prétention ou leur charge de conviction positive ou négative. Cela attira mon attention.

La musique de la Danza de las Esferas s’ouvre sur le contact avec un soi-même immergé dans ses tentatives de réponse pour se cerner et se définir. Finalement, ce soi-même ne trouvera rien qui le satisfasse, mais dans le silence intime qui suivra son constat d’échec, il percevra une mélodie inconnue qui lui semblera provenir d’un autre espace que celui avec lequel il avait tenté jusque là de se forger une identité. Identité instable, faite de croyances changeantes, d’affirmations et de négations, de prises d’assaut du Ciel et de chutes aux Enfers.

newsletter4-2

Ainsi le piano tourmenté sera-t-il surpris de l’irruption des bois et des cordes finaux, qui viendront lui apporter paix, réconfort et ouverture. Cette importante expérience de l’illusion en soi va ouvrir sur le deuxième titre de la Danza, Compassionnewsletter4-4