Newsletter #3

Lundi 17 octobre 2016

Bonjour !

Var_Matin, 3 octobre 2016

Le 2 octobre, Paula PERCIVALLE et Peter DENO donnaient une représentation de la Danza de las esferas à Barjols. Le journal Var Matin passant par là en a profitait pour rédiger un petit article ci-contre L’occasion, pour cette lettre, de vous raconter une histoire de cette danse.

Une petite histoire de La Danza de las Esferas

Cette chorégraphie est née de la rencontre entre la danse et la musique. Les deux chorégraphes travaillaient déjà sur une création basée sur la méthode de travail écrite par Peter DENO (en espagnol), lorsqu’en mai 2011, pendant la rencontre Arte e spiritualità au Parc d’Attigliano en Ombrie, je fis la connaissance de Paula PERCIVALLE et de leur projet. Peter DENO me proposa alors d’écrire la musique des cinq pièces constituant la Danza.

Quinze jours plus tard, il m’expliquait à nouveau son projet par téléphone, et je me retrouvai avec mes notes prises sur un bout de papier : Qui suis-je ? Vers où vais-je ? ; Compassion ; Energy ; Suspension ; Sacré, pour le 14 juillet. Nous étions fin juin.

Ces titres dessinaient un chemin évocateur des changements positifs dans l’existence, une suite d’états intérieurs qu’il me semblait connaître, bien que confusément. J’y voyais une occasion pour revenir sur mes expériences et approfondir ce chemin. L’occasion était belle, car je reconnaissais dans ces thèmes ma réalité de l’époque.

Il est courant de méditer sur une question, de lancer une réflexion en soi-même. Cependant, il s’agissait là d’une méditation dynamique, et l’enchaînement de ces 5 titres me permettait de faire des liens entre ces thèmes, de découvrir qu’ils étaient intimement liés à d’autres thèmes : la recherche d’un sens à sa propre vie, l’illusion d’un sens provisoire comme clé du bonheur, l’expérience de l’échec, le désir de revanche, le soupçon d’un autre sens dans la vie, le choix et l’intention pour sortir du cercle vicieux de la souffrance.

Ainsi je composai 4 des 5 titres au début juillet 2011, puis fin 2013, la 5e pièce. Entre temps, Peter et Paula avaient commencé à donner des représentations de la Danza dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique. À présent, la Danza est complétée, enregistrée, elle constitue les titres 2 à 6 de News Of The Inner World.

Dans la Newsletter n°5 – donc dans 15 jours – nous vous offrirons une interview de ces deux chorégraphes qui vous raconteront leur histoire de la Danza, puisque nous aurons la joie de les réunir à Paris le week-end prochain !

La campagne de financement participatif

Deux bonnes nouvelles !

La première : Le cap des 25% est passé ! Bravo et merci !! En avant vers les 50% !!

L’autre bonne nouvelle, c’est que nous avons eu cette semaine les premières participations de Madrid, Amsterdam et Londres ! Les nouvelles du monde intérieur s’étendent !… Notre monde intérieur serait-il donc tridimensionnel et non pas plat ?

newsletter3_2

Le site News Of The Inner World est opérationnel !

Retrouvez l’actualité du projet, les interprètes, les photos… et les archives des newsletters à cette adresse !

En avant première : Le dos de la jaquette du CD !

Voilà !…On vous en avait parlé la semaine passé, la plasticienne Marie-Édith CHARNI-ROBINNE entre dans la Danse ! Cet album devient une véritable galerie d’art !… Nous sommes très heureux de vous présenter l’un de ses Bleus, qui accompagnera votre écoute de l’album en l’ornant de songes et de voyages. L’art des peintres n’est-il pas de nous faire sentir l’immensité intérieure que nous habitons ?

newsletter3-3

Rendez-vous lundi 24 !
Difficile de se quitter après un tel tableau n’est-ce pas ?! La semaine prochaine, hormis l’actualité de la campagne, nous commencerons, promis, par décortiquer le premier des 5 titres de la danza, intitulé : Quien Soy ?  Adonde voy ?, autrement dit : Qui suis-je ? Vers où je vais ?

Vous êtes arrivé au bout de la Newsletter … of the inner world n°3 !
Passez une merveilleuse semaine !

Florent et toute l’équipe

Télécharger au format pdf

 
Chargé de communicationJean-Marc BARRA
Contact Presse : Gaby NÉGREL
Régie générale : Michelle SALAMÉRO